Bilan Carbone, 2011 - Jeremy Bracone
        
Bilan Carbone, 2011
Estimation d’impact carbone effectuée par un cabinet d’experts

Dans ma vie domestique, j’ai depuis longtemps adopté –toutefois sans zèle- les nouveaux gestes dits écologiques ; pourtant, appâté par ce projet, je n’ai pas hésité à acheter des kilos de fruits exotiques en plein hiver.
Dans ma vie domestique, je fais la chasse à la moindre ampoule restée allumée ; pourtant, hameçonné par ce projet, je n’ai pas hésité à détourner cette turbine médicale à la consommation pantagruélique.
Une histoire ordinaire de conflit d’intérêts.

Curieux de connaître l'empreinte écologique de ma série Des Opulences, j’ai commandé un Bilan carbone complet à un cabinet d’experts. Verdict : 1,12 tonne de CO2. Soit 1120 kg d’émissions de CO2 pour composer une seule série de natures mortes (à noter que le tirage, la finition et le transport ne sont pas inclus dans ce rapport).

Détourné par d’habiles marketeurs, le Bilan Carbone estampille de plus en plus souvent des produits de consommations censés nous donner bonne conscience de consommer. Ou comment se façonner une belle image d’entreprise écologique et responsable en (ab)usant du grand maquillage vert qu’est le greenwashing.
Mon confiteor s’inscrit comme le contre-pied de cette tendance.
Mais surtout, à l’heure de la mondialisation galopante, virale, cette étude ciblée résonne comme le bilan médical d’une agriculture malade, métastasée pour cause de surexploitation, tournant à la gabegie alimentaire générale.

Rapport complet disponible sur demande.

Merci au cabinet Alternative Carbone.
Bilan carbone (détail)
Bilan carbone (détail)
Top