Nekyia, 2011-2013 - Jeremy Bracone
        
Nekyia, 2011-2013
Les crânes de ces Faunes sont le fruit de fréquentes promenades-cueillettes en montagne. Les animaux concernés, qu’ils soient sauvages ou domestiques, ont été pour la plupart victimes de l’homme : certains ossements portent des impacts de balles (chien et renard), d’autres ont été retrouvés en pleine nature dans des sacs poubelles (chat, blaireaux, sangliers).

D'après Mircea Eliade (Le chamanisme), les peuples chasseurs reconnaissent dans les ossements des animaux la matrice inépuisable de la vie de l'espèce. Source ultime à partir de laquelle une espèce se reconstitue à souhait, les os sont recueillis avec soin et disposés, selon certaines coutumes, sur des plates-formes ou dans les arbres.

Les corps de ces Faunes sont composés de bois brut. Je commence par sélectionner sur des arbres sains des branches aux formes zoomorphes. En choisissant les bois avec soin, je cherche à montrer le caractère animal, animé, la plasticité de la matière ligneuse dont les plis et bourrelets roulent comme des muscles sous l'écorce.

Une fois coupés, je laisse ces bois aux scolytes pendant plus d’un an. Les scolytes sont des parasites du bois qui ont la particularité de créer, sur la surface des troncs, des motifs xylographiques particulièrement esthétiques, semblant parfois former un graphein, une proto-écriture non inventoriée.

Ces motifs symboliques, je les prolonge en les reproduisant à l’encre de chine sur la partie osseuse de ces Faunes. En évoquant une forme de rite funéraire, cette onction graphique tend à rendre ces reliques animales aux insectes pour qu’ils les métabolisent par substitution.
Psychopompe, le geste devient ici l'élément d'un complexe narratif de participation sacramentelle.

Dans l'ancien monde nordique-germanique, le dieu chaman Wodan/Odin, psychopompe par excellence, disposait d'un charme lui permettant de réanimer les cadavres en gravant des runes. (Bertrand Hell, Sang noir).

Pour lier les différentes parties, à la manière d'une greffe végétale, j’utilise un modelage en cire d’abeille brute.
Détail
Nekyia (le Trismégiste),2012-2013 frêne, cire d'abeille, acier, plumes, os
Le Trismégiste (détail)
le Trismégiste (détail)
détail (le Trismégiste)
Nekyia, 2012-2013 frêne, cire d'abeille, os, encre de chine 68x37x21cm
Nekyia, 2013 Frêne, cire d'abeille, os, acier, encre de chine 56x41x21cm
Nekyia, 2012-2013
Top